MANIFESTATION LE 27 JANVIER

Publié le par ADCV

A 11h à Mouans-Sartoux :

OPÉRATION VILLE MORTE - RIDEAUX BAISSÉS

Rassemblement à 11h, rond point de la médiathèque (arrivez plus tôt pour vous garer)

Marche silencieuse, adultes habillés en noir, enfants habillés en blanc, derrière les banderolles "Nous ne voulons pas mourir à l'ombre d'Ikea" "Non à Ikea-ici", "Ikea ici-ikeasphyxie", etc

Chacun pourra se confectionneer des pancartes reproduisant l'une des affiches. Les affiches sont ici et .

Les commerçants baisseront leur rideau de 11h30 à 12h00

TOUS PRÉSENTS !

Publié dans contre ikea mougins

Commenter cet article

david presi 27/01/2007 22:19

Arrêtez de vous voiler la face, ceux qui soi-disant nous veulent du bien!
Ne voyez vous pas que nous continuons avec notre société de consommation à ruiner notre vie, celles de nos enfants et de notre planète?
Qu'avons nous besoin encore d'un gigantesque centre commercial? Nous avons pour nous meubler conforama, but, fly, atlas. Il suffit d'aller aux Tourrades, à Villeneuve Loubet, à la Bocca...est ce si loin? Est-ce si cher? Pourquoi vouloir toujours quelque chose à la porte de chez soi? Vous voulez Ikéa, eh bien faites le déplacement à Toulon la journée et puis c'est bon!

Alors nous mouginois de St Martin, nous voilà coincés avec des zones commerciales de plus en plus denses. Et encore une bientôt qui va sortir à Grasse avec un kiabi (là aussi, c'était loin d'aller aux Tourrades, ou à Gémo à la Paoute...), un quick (il n'y a que 3 macdoc à 2 km à la ronde....) pour inciter nos jeunes lycéens et collégiens à sortir de leur cantine pour aller malbouffer...

Et à propos de lycéens, est-ce qu'un lycée sur le terrain convoité par Ikéa, ce n'aurait pas été une meilleure idée, correspondant à un besoin réel? Et permettant d'associer (et sensibiliser )peut être la population lycéenne aux handicapés de l'IME voisin...

Que veut-on? Sous prétexte de progrès techniques galopants, que notre département resemble aux faubourg de Los Angeles ou aux grandes villes chinoises? Des autoroutes, des rocades, des tunnels, des souterrains? Que la seule sortie du WE qui fasse rêver nos enfants soit d'aller à Ikéa, comme ceux qui vont passer leur après-midi en famille à cap 3000?

je ne dis pas qu'il faut refuser le progrès, il est inéluctable et permet de belles choses...
Mais doit-on faire n'importe quoi?

sallé 27/01/2007 19:42

Les commentaires de certains nous prouvent que la démocratie est un bien précieux à protéger . Les pro-Ikea pensent que le droit n\\\'est que de leur côté et pensent que la puissance d\\\'une multinationale peut empêcher les gens , le peuple de crier son mécontentement.
Avec de telles pensées, on n\\\'ose imaginer ce qui se passe dans les magasins IKea actuels quand les gens réclament une augmentation ou un congé...

deneire 25/01/2007 16:08

La tonalité "menace" des "pro - ikéa" est pour le moins surprenante, et pour tout dire très anti-démocratique.En ce qui concerne les deux arguments du trafic (anti-ikéa) et emploi (pro-ikéa), la lecture du document CDEC (forcément favorable à l'implantation, puisque monté par les promoteurs !) indique que le trafic sera effectivement très saturé (en termes techniques, ça veut dire bouchon total) et que le bénéfice annoncé en emplois n'est pas de 500 emplois, mais de 400 emplois (en faisant l'hypothèse de plus de 30 commerces en plus d'Ikéa !), et ce chiffre est très largement surévalué.Ci-dessous une référence au document de CDEC.Petite critique au maire de Mouans ... il a, je crois, sous-évalué l'impact négatif de l'implantation d'Ikéa !---------------------------------Du point de vue du trafic, nous sommes entièrement d'accord avec les conclusions du document CDEC, page 55, qui indique un taux de saturation très important1 attendu, qui pourrait impliquer un aménagement des bretelles A8/Mandelieu.  Il est d'ailleurs à noter que selon les tableaux de la page 53, l'augmentation du trafic en heure de pointe serait de + 30% les vendredi et de + 50 % les samedi, significativement plus que ceux annoncés de + 11% et +12 % annoncés dans le document d'étude d'impact (page 225) et bien plus que ce que la communication « pro Ikéa » a avancé.  Toujours en reprenant les chiffres du CDEC, page 52, la prévision de 940 à 1720 V/h (véhicules/heure) indique une saturation évidente de la voirie étendue à deux bandes (en supposant une capacité de 500 V/h par bande de circulation), de 870/750 V/h (dans chaque sens) entre le rond-point du Tiragon et l'accès à Mouans-Sartoux et des chiffres équivalents sur le « boulevard urbain » de Mouans-Sartoux.  Outre que ces chiffres semblent obtenus avec une vision minimale du trafic, si on compare les surfaces comparables du Family Village avec Cap 3000 (selon les plans, environ 128.000 m2 vs 135.000 m2 de SHOB et des surfaces commerciales de tailles comparables), les trafics annoncés pour les sections Tiragon-Mougins/Mouans et le boulevard de Mouans indiquent non seulement une saturation, mais un blocage complet de ces sections.  Si on y ajoute que le trafic camions est prévu entre 7 et 10 heures (p. 56), il semble évident que le plan de voirie prévu est très insuffisant.Pire, si on considère l'accroissement de trafic prévu sur le boulevard de Mouans, étant donné que des travaux importants de voirie sur la commune de Mouans paraissent impensables, tant de par la topographie des lieux que pour préserver ce que le CDEC décrit comme faisant fonction de centre-ville, n'importe quelle amélioration du plan de voirie (entre autres, une sortie directe sur la pénétrante aurait en tous cas évité la saturation rond-point pénétrante - entrée de Mouans/Mougins) ne résoudrait pas ce problème.Du point de vue de l'impact sur l'économie locale, il est frappant de constater que l'étude de l'impact sur le petit commerce (p. 141) se limite à moins d'une demi-page.  En reprenant les chiffres du CDEC (pages 116 et suivantes), on se rend compte que, dans la zone primaire, il existe 3617 petits commerces impliqués par la présence des quelque 40 enseignes (p. 32-49) prévues dans le projet.  En se penchant sur le même document, on se rend compte que pour les villages avoisinants, il y a plus de 400 petits commerces impliqués.  En recoupant avec le chiffre de 2.6 à 3 millions de visiteurs par an (p. 213), et un chiffre d'affaire de clientèle opportuniste de 16 % par an (p. 223), il est à craindre qu'un nombre important de ces petits commerces disparaissent.  Quand on sait que ces petits commerces font généralement vivre au minimum 2 à 3 personnes, la perte d'emplois induite indiquée, selon les endroits dans le document, de 60 à 70 personnes, paraît pour le moins sous-évaluée.  Globalement, sans avoir eu le temps de faire une étude approfondie, il semble clair que le bénéfice annoncé de 400 emplois est largement surévalué.De plus, cette perte prévisible de petits commerces risque très certainement de transformer Mouans-Sartoux, Mougins-Tournamy-Le Val et dans une moindre mesure probablement Mougins et la Roquette en villages dortoirs ... ce qui est, de notre point de vue, totalement inacceptable.  La position du maire de Grasse sur son blog (« Ikéa ... pourquoi pas, Family Village, NON ») est symptomatique à ce point de vue.Enfin, sur la pertinence d'un nouveau complexe lié à l'ameublement, les chiffres de la page 119 du CDEC indiquant le passage d'une densité de surfaces commerciales de ce secteur d'activités de 120 à 135 m2/habitant, alors que la moyenne française est de 89 m2/habitant, indique que le besoin de ce type de centre n'est pas fondamental du point de vue du consommateur et du tissu commercial local, et on peut se demander si la seule justification n'est pas de permettre à Ikéa de prendre la position de numéro 1 en France, ce qui n'est ni une justification en soi, ni acceptable pour les mandataires publics.

un juriste qui s'essaie à l'intelligence 24/01/2007 21:37

Chers Collègues, Chers amis,
 J'ai lu avec amusement votre inventaire à la Prévert.... vous agitez des menaces comme un chiffon rouge .... ceci me porte à croire que votre assurance et votre arrogance commencent à donner des signes de faiblesse; je pensais ne pas pouvoir me libérer pour samedi. A la lumière de votre réaction, non seulement  j'y serai mais j'amènerai toute ma famille et j'invite solennellement tous ceux qui veulent un avenir meilleur et qui ne veulent pas que les intérêts d'une minorité bruyante décident de leur futur, à venir nous joindre.
Cordialement, et à samedi !

un juriste qui vous veux lui aussi du bien! 24/01/2007 20:17


Pour mémoire, pour ceux qui voudraient manifester :
Toute occupation du domaine public est soumise à autorisation préalable par voie d’arrêté(renseignez vous)

Elle est subordonnée à la présentation d’une demande établie par le pétitionnaire(pas connue pour le moment par les services concernés)

Toute occupation du domaine public sans autorisation donnera lieu, au delà de la mise en oeuvre
d’une procédure coercitive à l’encontre du contrevenant, au paiement des droits correspondants.(les gendarmes eux sont informés des risques)
Cette taxation d’office ne constitue en aucun cas autorisation implicite d’occuper le domaine public

Les infractions au présent arrêté seront constatées par des procès-verbaux et poursuivies,
conformément aux lois et règlements en vigueur(et cela par nombre de manifestants)
Plus vous serez nombreux, plus cela rapportera au maire de MS pour sa campagne personnel. Il pourra dire combien il est persecuté.
Mais vous, simple quidam, vous risquez plus, beaucoup plus! A vous de voir, il existe d'autres moyens plus légaux pour se faire entendre!