Une étude complémentaire de trafic ? Comment et pour qui ?

Publié le par Daniel Leblay

Le groupe ALTAREA, promoteur du projet d’aménagement commercial sur le quartier St-Martin de Mougins, a décidé de lancer « une étude complémentaire sur la circulation dont les résultats seront publiés très officiellement » (1).

Le maire de Mouans-Sartoux souligne régulièrement l’importance du trafic existant sur sa commune : en cumul entrées-sorties sur la commune : RD 409 = 18988 et Corniche Benard = 10634 (2).

L’importance d’un tel trafic gêne-t-il l’argumentation des promoteurs du projet ALTAREA ?

De toute évidence, le groupe ALTAREA ne se contente pas des enquêtes déjà réalisées pour évaluer le trafic qui traverse le village de La Roquette ou qui encombre l’entrée de ville de Mouans-Sartoux. En lançant lui-même son propre comptage, ALTAREA veut-il présenter sa propre perception du trafic existant ?

Que le groupe ALTAREA veuille vérifier les chiffres annoncés par le maire de Mouans-sartoux, c’est son droit. Encore faut-il que ce nouveau comptage se fasse dans des conditions de rigueur et de transparence.

Concrètement, et après avoir observé un comptage sur la Corniche Benard , en première quinzaine de février, nous avons remarqué en deuxième quinzaine de ce mois de février, l’installation de plusieurs points de comptage, sur le RD 409, en venant de La Roquette vers Mouans-Sartoux, :

1° avant le village de La Roquette, au droit du n°622 chemin du Pont Neuf,

2° après le rond point de l'Argile, au droit du restaurant le Pin Bon,

3° entre le rond point de la voie rapide et celui de Tiragon, au dessus de l'entrée de l'usine Charabot,

4° entre le rond point de Tiragon et la RN 85, au droit de la résidence "le Royal Parc",

Une telle implantation et à cette période conduit à se poser plusieurs questions sur la fiabilité des chiffres qui résulteront de ces comptages.

a) le compteur (1)

ALTAREA tiendra-t-il compte que ce compteur n’a pas fonctionné en fin de semaine 8 ?

Des travaux ont été organisés sur le RD 409 (chemin du Pont Neuf). La circulation était détournée du boulevard du 8 mai vers la Mairie de La Roquette.

Connaîtrons-nous précisément le nombre de jours de « chômage technique » pour chacun des compteurs ?

b) le compteur (2)

Pourquoi a-t-il été placé au Pin Bon et non pas à proximité immédiate du Rond Point de la voie rapide, entre le chemin de la Cerisaie et le Rond Point de la pénétrante ?

Placé où il fût, il n’a pas pris en compte le trafic qui va et vient par le raccourci que représente le chemin de la Cerisaie sur Mougins.

b) compteurs (3) et (4)

Nous savons qu'une partie du trafic sortant de la pénétrante évite le centre de Mouans-Sartoux en prenant la direction du chemin des Plaines via François Jacob et La Foux.

Pourquoi n'y a-t-il pas eu de compteurs complémentaires sur la route de Tiragon ?

Il est malheureusement trop connu qu’une partie du trafic observé sur l’amorce de la route de Tiragon aboutit dans le centre ville de Mouans-sartoux, via le quartier de la grand’pièce, et pour éviter le feu de croisement entre la RD 409 et la RN 85 ?

c) Enfin et surtout :

Pourquoi avoir réalisé ce comptage à cette période, et notamment pendant la semaine identifiée depuis longtemps comme étant celle des vacances scolaires ???

Il est probable que les moyennes de trafic obtenues seront inférieures à celles d'une semaine normale hors période de vacances. Nous dira-t-on si cette semaine de trafic sera ou non prise en compte dans les chiffres présentées par ALTAREA ?

Le groupe ALTAREA et le Maire de MOUGINS veulent nous rassurer.

Qu’ils sachent que les habitants demandent d’abord qu’on leur dise la vérité.

(1) Avenir Côte d’azur n° 1748 – 25 février 2006

 

(2) Comptages réalisés en novembre 2003.

Publié dans contre ikea mougins

Commenter cet article

A.D. 19/09/2006 18:45

Bonjour,
 


 

Je suis, d'assez loin il est vrai, ce débat entre les "pour" et les "contre" IKEA.
 

N'étant pas impacté directement par la construction de cette enseigne, tout ceci me laisse indifférent.
 


 

Cependant je trouve assez remarquable, pour être courtois, que le maire de Mougins se permette de donner des leçons sur la circulation routière et le stationnement à son confrère du Mouhans Sartoux quand on voit comment ces problèmes sont gérés dans sa commune.
 


 

Les mouginois, comme moi, apprécieront.
 


 

A.D.

alp 27/04/2006 22:47

Le commentaire n° 6 est loin de la réalité et je pense que l'auteur vit dans une bulle dont il ne parvient pas à s'extraire.
Emploi ? 189 personnes engagées, seulement, chez Ikea-Dijon, aussi important que celui prévu pour Mougins. On est loin des 500.
Emploi encore ? Des études sérieuses assurées par des organismes indépendants viennent de conclure en décembre 2005 que  1 poste crée dans une grande surface en élimine 7 à 8 autour dans la fabrication (les articles vendus, en effet, sont "importés" - p.e. de Chine) mis aussi dans la distribution, le marketing...etc. Les Chinois l'ont bien compris, eux, puisque s'ils ont accepté qu'IKEA s'ouvre chez eux, ils ont exigé en contrepartie que 30% des meubles soient fabriqués en... Chine !. Nous, on en est pas encore là !!
Taxe professionnelle ? Ce n'est plus la masse salariale qui règlemente le montant de la taxe professionnelle. A Grasse, les laboratoires de parfumerie rapportent davantage qu'Auchan. Ainsi que l'a déclaré la semaine le Maire de Mougins lors de la réunion du conseil municipal "on ne baisse jamais les impôts". N'attendez donc pas que votre quote-part soit réduite. D'ailleurs, avant même que le projet soit accepté, il coûte déjà aux habitants (procès, viabilisation, études diverses et cafouillages...).
Vivre en se  barricadant ? Sans aucun doute : à l'hopital parce que dévoré de partout par le stress, la pollution, le chômage, la déprime générés par cette implantation qui ne va permettre qu'une chose : faire, peu à peu, ensorte que la 4ème fortune du monde en 2006 devienne la 3ème en 2007 en qualité de propriétaire de la chaîne.
Oui, prolètaire je suis, prolétaire je resterai aux yeux de Monsieur Ikea.
ad, mougins 
 

pm 12/04/2006 09:14

Il faudrait vraiment que vous sortiez tous de votre bulle bourgeoise et privilégiée. Les gens ont besoins de travail et de quoi se meubler pour pas cher. Vous avez surement les moyen d'aller chez detonge pas nous. Vous vous fichez surement des retombé de taxe professionnelle pour votre commune d'autre les prendraient bien mais non pas les terrains ni une voie rapide à proximité. Vous devriez vous barricader dans des résidences à l'américaine pour vous protéger car Ikea vas faire venir d'horribles prolétaires dans votre jardin d'Eden, c'est très dangereux....
 

Pierre Desriaux 17/03/2006 19:20

Communiqué de l’association « Ensemble, vivre Mougins » 15 février 2006
 
 

IKEA grandiose, faudra-t-il qu’on nous l’impose ?
 
 

Le projet d’implantation d’un centre commercial de grande importance autour de l’enseigne IKEA sur la zone Saint Martin à Mougins très près du centre de Mouans-Sartoux inquiète beaucoup les adhérents de notre association.
- D’une part en raison de la méthode de travail de la direction municipale et du Maire de Mougins qui impose ce projet sans avoir informé la population mouginoise et sans l’avoir consultée préalablement, alors que depuis plus d’un an la Mairie a les cartes en mains ; Le vote de la mise en révision du plan d’aménagement de la zone a bien été voté au conseil municipal en février 2005 sauf par les deux élues de gauche qui ont voté contre. En effet, alors que des rumeurs circulaient depuis le début de l’année 2005, aucune information précise n’était donnée aux Mouginois. Les habitants de Mouans-Sartoux, par contre, ont eu droit à une visite de notre Maire lors d’une réunion de protestation, le 25 mars 2005.
- D’autre part en raison du gigantisme du projet avec toutes les conséquences qui en résulteront pour la vie des quartiers et des communes.
 
 

Dès le début 2005 l’association s’est renseignée sur la teneur du projet pour clarifier la situation et y voir clair parmi les interprétations multiples :
La Mairie cède l’opération par convention à un aménageur qui propose un projet d’ensemble garantissant l’unité urbaine et la cohérence des aménagements. Sur trois investisseurs commerciaux pressentis, l’aménageur a retenu IKEA en accord avec la Mairie à la fin de l’année 2005.
 

 
 

Les grandes lignes du projet sont toujours les mêmes :
 

- Une surface commerciale non alimentaire orientée sur l’habitat et la maison Enseigne IKEA de 23 000 m2  de surface de plancher accompagnée d’une galerie marchande de 9 000 m2 de plancher.
 

- Un hôtel, une crèche, une salle polyvalente : 8 000 m2 de surface de plancher.
 

- Les parkings pour la surface commerciale seront en sous-sol sauf quelques places en surface pour l’hôtel et la crèche ; Total 2 000 places.
 

L’opération serait créatrice de 500 emplois. (chiffre de 400 emplois au début)
 

L’aménagement routier prévoit une bretelle directe à partir de la pénétrante pour échapper au grand rond point avec l’accord de la DDE. Le petit rond point de Tiragon sur la départementale serait agrandi du coté de la zone en giratoire pour augmenter sa capacité ; C’est par-là que la sortie se fera.
 

L’idée d’une halte sur la ligne SNCF est abandonnée.
 

 
 

Les aspects positifs du projet sont réels : La qualité d’un ensemble architectural permettra une unité de traitement par opposition à une zone artisanale conçue lot par lot ; la création d’emplois même si elle ne concerne pas que des emplois locaux et que le chiffre de 500 semble très élevé ( 170 emplois à IKEA Toulon) ; la création d’équipements publics pour les Mouginois ; des recettes fiscales supplémentaires.
 

 
 

Les aspects négatifs pèsent très lourds : De très gros problèmes de trafic et de circulation sont à attendre dans un quartier déjà saturé, aucune étude de trafic et de circulation sérieuse n’a été présentée ; les nuisances provoquées pour les habitants de Mouans-Sartoux, de la Roquette et de Mougins. Par ailleurs l’insertion d’un centre commercial de dimension régionale à quelques mètres d’une école primaire, d’un collège et à 500 mètres du centre de Mouans-Sartoux dans un quartier qui a toujours fonctionné sur le développement résidentiel et l’économie locale ne risque-t-il pas de créer un déséquilibre profond dans le mode de vie des habitants.
 

Le promoteur densifie au maximum le terrain disponible pour en tirer une rentabilité maximale avec l’accord de la Mairie qui modifie les règles d’urbanisme pour le permettre. Ce terrain a probablement une vocation à être urbanisé mais il semble bien qu’il y ait une mesure et un juste équilibre à trouver entre la densification à outrance et la qualité de vie des habitants ?
 

 
 

Quand va-t-on consulter la population ?
 

Il faut une concertation avec les habitants pour faire un projet acceptable.
 

À Mougins le tourisme et le développement économique règnent en maîtres absolus et le profit est le credo contrairement aux affirmations des édiles… Que fait-on de notre belle commune verte ?
Le Président d'EVM
Pierre Desriaux
 

 
 

GANDILLET 16/03/2006 18:18

Non à IKEA ... Pour répondre au commentaire n°3 je trouve qu'il y a bien assez de commerces à Mouans-Sartoux sans en rajouter et il ne faut pas tout vouloir autour de chez soi. Mougins a bien d'autre terrains.... et qui récoltera le plus de bénéfices. FG